Institut pour l’embellissement, l’Aménagement, l’équipement et la Gestion des Sites universitaires
Plan du site News
AccueilInesu
Immobilier
Parc scientifiqueTourismeContact

Projets

Développement urbain à Louvain-la-Neuve


Louvain-la-Neuve : un défi urbain, une ville pour l'Homme

Un centre urbain piétonnier un peu étiré, autour duquel les quartiers rayonnent comme des pétales : vue d’en haut, la ville de Louvain-la-Neuve a l’air confortablement étendue dans un vallon dont elle déborderait pour envahir les pentes. Un grand plan d’eau bleu, çà et là un immeuble un peu plus haut que les autres ou le clocher de l’église, des bouquets d’arbres, des tracés de rues, des places comme des clairières, de rares parkings à ciel ouvert, des bâtiments académiques caractéristiques et, au nord-ouest, la grande étendue vert sombre du Bois de Lauzelle : premier portrait-robot, aérien, de la plus jeune ville de Belgique. La dernière avant elle est... Charleroi, fondée en 1666.

La ville occupe presque 1000 hectares (dont 200 pour le seul Bois de Lauzelle) et s’étend des dernières maisons d’Ottignies à la limite de Mont-Saint-Guibert. Rattachée administrativement à la ville d’Ottignies, elle forme avec cette dernière et Wavre un «tripode » géographique et économique. La densification de l’habitat dans ce coin du Brabant wallon fait du tripode Louvain-la-Neuve-Ottignies-Wavre un des pôles de la grande banlieue de Bruxelles. 

Une ville à la campagne

Un terme souvent appliqué à Louvain-la-Neuve est celui de « ville à la campagne ». Et c’est vrai qu’il suffit de se pencher sur une photo aérienne pour apprécier au premier coup d’œil à quel point elle est verte, avec ses jardins publics, ses milliers d’arbres plantés le long des avenues. Mais le projet de Louvain-la-Neuve se veut — justement — respectueux de la campagne.

Ni village minuscule, ni commune clairsemée, Louvain-la-Neuve offre d’emblée un tissu de type urbain, avec ses immeubles à plusieurs étages (rarement plus de quatre cependant), ses rues peuplées, le lacis de routes qui l’environne. Mais au même instant, on est frappé par l’abondance du vert, par la présence de champs cultivés et de prairies dans son entourage immédiat, par la diversité évidente de l’habitat. 

Six quartiers composent la ville

Six quartiers composent Louvain-la-Neuve : le centre, le Biéreau, l’Hocaille, les Bruyères, la Baraque, Lauzelle. Aucun d’eux n’est entièrement dévolu à une seule fonction, qu’elle soit résidentielle, commerciale, académique, estudiantine, professionnelle ou de loisir. Les bâtiments académiques s’étirent de part en part de la ville et les commerces et services animent le centre urbain et le cœur de chacun des quartiers.

Et pourtant, chacun des quartiers de Louvain-la-Neuve a sa personnalité : l’Hocaille compte de vieilles maisons antérieures à la construction de la ville, Lauzelle a un petit côté « cottage », les Bruyères sont vertes et ouvertes, le Biéreau animé, la Baraque hétéroclite. Et ce ne sont là que des impressions, le mieux est toujours d’aller voir...