Institut pour l’embellissement, l’Aménagement, l’équipement et la Gestion des Sites universitaires
Plan du site News
Accueil
Inesu
ImmobilierParc scientifiqueTourismeContact

News

Un complexe hôtelier dans le centre de Louvain-la-Neuve

29.05.2018

Après dix ans de palabres, le projet est devenu bien réel: le centre de Louvain-la-Neuve s'est doté d’un pôle hôtelier. Aux commandes, le groupe John Martin’s.

 

La société Eckelmans était déjà bien connue à Louvain-la-Neuve pour avoir érigé des centaines de kots. Aujourd'hui, elle est cellei qui a achevé la dalle côté lac, en dotant la ville du complexe résidentiel et hôtelier dont elle avait besoin. Le projet aura eu besoin de onze ans pour voir le jour depuis ses premiers balbutiements, et 30 mois de chantier pour en achever la phase 1.

C’est en grande pompe que le complexe a été inauguré fin mai, en présence des autorités académiques et des partenaires de l’opération. Aux premières loges, John Martin, déjà propriétaire de treize hôtels en Belgique. Pas un débutant donc pour reprendre la gestion de ce nouvel acteur de la ville. "Nous avons un rôle fondamental à jouer ici dans une ville universitaire, a-t-il déclaré lors de son discours d’inauguration. Cette ville est un centre vibratoire, un moteur pour la Wallonie."

Outre la partie logements résidentiels classiques, ce projet nommé "Agora Resort Urbain" compte plusieurs originalités. La première est son hôtel 3 étoiles de 108 chambres; la seconde, sa section appart-hôtel 4 étoiles de 103 logements (du studio au 2 chambres pour des séjours de durée plus longue, voire à l’année); la troisième est sa location d’appartements-services pour seniors actifs. Communs à ces trois types de logements, les services, c’est-à-dire, une réception, un accès à un lobby, à une brasserie, à un bar à vins italiens, à un espace spa-fitness, etc. «Ce n’est pas juste un hôtel, c’est un resort», soulignent ses concepteurs dont la volonté est aussi de donner l’accès à ces services à tous les usagers de la ville, y compris les étudiants.

La 2e phase des travaux, déjà bien avancée, devrait s’achever en novembre 2018. Les trois bâtiments en question sont des logements (de 1 à 4 chambres) à vendre. Au total, le budget de cet énorme chantier s’élèvera à quelque 110 millions d’euros.

 
Toutes les news